Je peins des aliens Graffitis d'intérieur

Technique

Je travaille principalement avec des toiles en coton, même si pour les grands formats, je privilégie des toiles en lin, les châssis étant généralement plus solides, garants d’une meilleure qualité. Avec le temps, je privilégie de plus en plus les grands formats, je trouve les mouvements plus fluides et naturels, après, pour le stockage, ce n’est pas le plus simple !

J’applique généralement entre deux et trois couches de Gesso pour préparer la toile, gommer les irrégularités de la matière et donner une bonne accroche. Pour appliquer la couleur de fond, si j’ai pu privilégier le couteau, certainement par intérêt dans la relation à la matière, j’utilise désormais le plus souvent de larges pinceaux plats, sur au moins deux couches.

Pour ce qui est de la peinture, c’est essentiellement de l’acrylique. Le temps de séchage est le plus compatible avec mon niveau de patience ! Le temps passant ou l’expérience venant, au choix, je travaille volontiers du plus clair au plus foncé, cela garantit que le blanc d’un oeil est vraiment blanc. De même, les aplats de fonds sont progressivement remplacés par des formes ou des mises en scènes pour apporter plus d’énergie et de dynamisme au rendu final.

Selon la taille de la toile, je travaille avec des gabarits qui assurent le côté reproductible et uniforme des personnages ; esquisses générales au crayon de papier pour poser la scène, marqueurs Posca pour les premiers contours.

Si les premières toiles étaient exclusivement produites aux marqueurs Posca, je privilégie de plus en plus une technique mixte. Elle permet de combiner les peintures acryliques pour les aplats des personnages, les marqueurs Sharpie à l’huile pour la luminosité des couleurs et les marqueurs Posca pour la précision des traits et contour des personnages et des détails.

Le relief des personnages étant principalement apporté par l’épaisseur du contour, la couleur noire joue un rôle particulier dans l’édifice ; j’ai réussi à trouver pas moins de 5 types de noirs différents permettant de superposer les couches en préservant la portée de chacune.

Une fois le tableau terminé, j’applique une à deux couches de vernis glossy en bombe pour donner un aspect lumineux et surtout pour protéger la toile.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Leave a comment

*

Aucun trackbacks pour l'instant