Je peins des aliens Graffitis d'intérieur

15Mar/102

Posca, Posca, Posca…

Trousse de marqueurs Posca sur Flickr

Voilà un peu plus d'un an que je dessine et l'utilisation des marqueurs Posca m'est rapidement devenu incontournable.

Les Posca, proposés par UNI Mitsubishi pencil, sont des marqueurs à base d’eau et de pigments, dont les couleurs résistent à l’eau et à la lumière, avec une encre parfaitement inodore et chose très importante pour moi les coloris sont réellement couvrants. En effet, travaillant sur un principe de superposition des couleurs, il était essentiel de pouvoir travailler avec des couleurs qui conservaient leur propriété une fois appliquée. Ces marqueurs Posca existent en 6 tailles de pointes et sont disponibles dans une palette de nombreux coloris dont certains sont "glossy" scintillants.

Plusieurs points assez intéressants :

  1. ces marqueurs Posca sont réellement couvrants ;
  2. la durée de vie est plutôt bonne même si mon utilisation est plutôt intense ;
  3. la palette de couleurs est en hausse avec de plus en plus de tons ;
  4. l'arrivée de nouvelle pointe plus fine (PC1) permet de pouvoir vraiment travailler avec précision ;
  5. on en trouve assez facilement dans la plupart des magasins de créations graphiques.

Pour ma part, j'utilise principalement 3 types de marqueurs :

  • les PC3 (pointe conique - trait fin) pour le dessin et les contours
  • les PC5 (pointe conique - trait moyen) pour remplir les surfaces détourées
  • les PC1 (pointe conique - trait ultra fin) pour le travail de précision et les détails de mes personnages

J'ai eu également l'occasion de tester les PC8 (pointe biseauté - trait large) mais j'ai du mal à les utiliser dans mes créations et je trouve que le débit de peinture n'est pas suffisant pour un lissage propre (à moins que celui que j'ai utilisé soit défectueux!), les PC1M (pointe conique - trait extra fin) mais la pointe très fine se prend dans le grain des toiles et a tendance à éclabousser, à moins que la matière en acrylique ne soit suffisante pour parfaitement lisser la surface et les PCF350 avec une pointe pinceau car je trouve que la peinture a du mal à arriver sur le pinceau, je passe mon temps à pomper, mais cela reste intéressant pour un travail de remplissage avec pas mal de précision.

Sur la photo ci-dessus, ce sont les marqueurs Posca vides que j'ai utilisé depuis presque un an...et oui beaucoup de blanc, les yeux et les dents ça consomme !

PoscaPens

Commentaires (2) Trackbacks (0)
  1. bonjour,
    combien de temps tenez vous avec un posca ? une illustratrice va les tester chez nous pour 2 ateliers avec des enfants, elle n’a pas encore utilisé cette technique, mais j’ai besoin de savoir quelle quantité prévoir.
    merci

  2. C’est pas si simple de répondre puisque j’utilise en moyenne 3 formats différents, mais en gros je consomme un format de Posca sur 1 à 2 tableaux mais j’ai une utilisation particulière : contours + certains aplats. Si vous ne faites que du contour sans trop de remplissage, on est plus sur 4 à 5 tableaux.
    Voilà !


Leave a comment

*

Aucun trackbacks pour l'instant